fbpx

CIRO, la meilleure solution possible, pour l’environnement également !

Partage sur
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Souvent il arrive que certain clients finaux nous écrivent après avoir essayé CIRO à travers leur Pizzeria préférée.

En général l’appréciation est positive pour la qualité maintenue de la Pizza, mais il arrive parfois qu’il y ai quelqu’un qui fronce le nez sur le fait qu’il s’agisse de Plastique Alimentaire, restant du “plastique”, fortement décrié. (très critiqué)

Voilà la réponse que nous avons récemment donné à un de ces commentaires.

Si vous souhaitez approfondir, sans idées préconçues à priori, prenez quelques secondes pour lire ce qui suit et découvrez qualche secondo per leggere quanto segue e scoprire comment les choses sont vraiment/sont en réalité.

En ce qui concerne votre commentaire sur le plastique, vous n’y êtes pour rien, mais c’est le fruit du résultat d’une grande désinformation collective et d’une distorsion de la réalité en la matière.

Nous ne voulons pas ouvrir un débat public à ce sujet, puisque Facebook ou notre Blog ne sont franchement pas le lieu ou la manière appropriée de le faire, ni notre rôle d’ailleurs.

Considérant qu’il est juste de réduire et d’éviter l’utilisation du plastique, là où cela a du sens et où cela est possible, il est tout autant important/juste d’éviter de la blâmer sans préjudices et de la considérer comme la principale cause, voir l’unique, de la pollution de notre planète..

C’est étrange pour ne pas dire suspect de voir comment depuis un an et demi, nous n’entendons parler que de plastique dans les mers, sans plus mentionner ou presque plus, la pollution atmosphérique, bien plus grave, et et l’effet de serre qui en résulte, Les pluies acides, les particules fines acide, les contaminations des sols et des eaux, ect.

Avez-vous remarquez ?

C'est peut-être parce que nous voulons détourner l'attention de l'opinion publique d'un problème beaucoup plus grave, dans lequel les objectifs souhaités et annoncés par les dirigeants de la moitié du monde il y a longtemps ne sont pas atteints, comme l'a rapporté Greta Thunberg devant le Parlement suédois et à l’ONU?

Dommage que la fonte des glaces, l'acidification et l'élévation de la température des mers, entraînant la mort et l'extinction ou l'altération de milliers d'espèces marines, dépendent de cela, c'est-à-dire de la surproduction de CO2, et non du plastique.

Cependant le plastique, contrairement à la pollution atmosphérique, est clairement visible et il est donc facile de porter l'attention sur lui.

Cela dit, le problème n'est pas le plastique, mais le "déchet du plastique" et la mauvaise utilisation, culture et élimination effectuées ces dernières années par les pays en voie de développement, moins développés dans ce domaine.

Sans surprise, il a été constaté que 90% du plastique dans les mers provient de seulement 10 rivières qui traversent le continent asiatique ou africain.

Questi 10 fiumi riversano nel Mare il 90% dei rifiuti di plastica del Mondo.

Questi Ces 10 rivières déversent 90% des déchets plastiques du monde dans la mer. Data from “Export of Plastic Debris by Rivers into the Sea” by Christian Schmidt, Tobias Krauth, and Stephan Wagner, published in Environmental Science & Technology (2017)

De plus, si nous devions éliminer le plastique du jour au lendemain, les problèmes seraient bien plus grands et plus graves, comme indiqué dans ce Think Tank de The Green Alliance – un organisme indépendant – publié par BBC NEWS.

La guerra alla plastica può fare più male che bene, avverte think tank

“La guerre contre les plastiques peut faire plus de mal que de bien, alerte think tank”

But it warned that rejecting all plastic food packaging could prove counter-productive.

Agriculture is a major source of greenhouse gas emissions, so reducing food waste is vital.

Well-packed food – perhaps in plastic – helps protect food from damage, so it can actually save on greenhouse gases.

Finite land

The other potential area of concern is the substitution of plastics with plant-based materials.

Forests are already being felled to grow crops to feed the world’s booming demand for meat production and wild land is also disappearing to produce bio-fuels for cars and electricity generation. But there is a finite amount of land.

The Green Alliance fears that a demand for plastic substitutes could also increase the pressure for deforestation.

This would, in turn, lead to more greenhouse gases that would warm and acidify the oceans people are anxious to protect.

Fondamentalement, cet article dit qu'un emballage inadéquat/inapproprié des denrées alimentaires/des aliments augmenterait leurs déchets et par conséquent les gaz à effet de serre émis par la production agricole, qui en sont la cause principale. 

De plus, l'utilisation intensive des bioplastiques entraînerait la déforestation et par conséquent l’augmentation de gaz à effet de serre qui réchaufferaient et acidifieraient davantage les océans, que les gens tiennent tellement à protéger qu’ils mettent toute leur attention sur le plastique dans les mers.

Contrairement à ce que nous entendons actuellement dire à tort, s'il est correctement éliminé et recyclé, le plastique est un matériau noble qui peut être réutilisé à des fins diverses et utiles, jusqu'à un total de 7 fois, après quoi il peut être utilisé par exemple comme ballast pour revêtements routiers ou thermovalorisation (valorisation énergétique des déchets).

L'Italie est à la point/avant-gardiste en ce sens, atteignant un taux de recyclage et de thermo-valorisation d'environ 90% (données de CoRePla - le consortium italien pour la collecte et la valorisation des déchets plastiques).

 
Mappa della corretta gestione dei rifiuti di plastica nel Mondo.
Carte de la correcte gestion des déchets plastiques dans le monde - L'Italie est l'un des pays les plus vertueux, c'est-à-dire ceux dont le recyclage des déchets plastiques est supérieur à 80% - Données tirées de “Plastic waste inputs from land into the Ocean” by Jenna Jambeck and others, published in Science (2015).

Pour nous, le matériau choisi pour CIRO n'est pas le fruit du hasard, mais parce que c'est sans aucun doute le meilleur matériau possible, tant au niveau fonctionnel et hygiénique que pour la santé des consommateurs, ainsi que pour l'environnement.

Par rapport au carton, il est sans aucuns doutes meilleur, car ce dernier, en plus d'être non recyclable une fois utilisé, implique une production de CO2 cinq fois plus importante (dont il faut se souvenir est la véritable cause de la pollution) et un rejet de déchets solides et de substances nocives pour le environnement des dizaines de fois plus élevé.

Le polystyrène alimentaire est également le meilleur choix à tous points de vue par rapport aux autres plastiques et bioplastiques, car il est plus rigide et est capable de résister aux températures élevées avec lesquelles la pizza sort du four (environ 90 degrés), sans se déformer et sans dégager de substances nocives, comme notre certification alimentaire certification alimentaire le démontre amplement.

Les bioplastiques tels que MaterBi ou PLA ne résistent pas à plus de 70 degrés et, en passant sur les versions indiquées pour résister à des températures plus élevées, en plus d'être très peu «bio» à ce stade, les coûts de ces matériaux, déjà très élevés en eux-mêmes, monteraient en flèche au point que notre plateau coûterait plus cher que la pizza elle-même (comme c'est déjà le cas par exemple avec les sacs en bioplastique pour laitue prête à l'emploi, qui coûtent plus cher que la salade elle-même).

Enfin, ne vous laissez pas berner par ces matériaux, dits bio, car en réalité ils ne sont jamais 100% bio, mais ils nécessitent toujours un élément synthétique et un additif pour être plus résistants et utiles à cet effet, je ferais donc attention à votre place à ne pas les ingérer.

Ils le savent bien par exemple en Finlande où ils ont commencé à les utiliser il y a plusieurs années, pour ensuite les interdire pour certains aliments, comme les légumes et les fruits dont la peau est consommée, car étant biodégradables, ils libèrent également des substances nocives sur les aliments et dangereux.

Comme vous pouvez le voir, le problème est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît à première vue et comporte de nombreux aspects.

On pourrait continuer pendant des jours, avec des milliers d'exemples et de découvertes scientifiques, cependant ceux qui ne veulent pas comprendre et se jette sur le plastique malgré tout, oubliant ou ignorant délibérément une multitude d'autres aspects, resteraient probablement de leur idée et, comme mentionné, ce n’est pas à nous de les convaincre du contraire, mais plutôt à la communauté scientifique et à une communication correcte et moins superficielle de la part les médias de masse.

Dans notre cas, nous tenons cependant à souligner que CIRO - The Original Pizza Box - est un emballage alimentaire et n'a donc rien à voir avec la proposition de loi européenne concernant les objets en “plastique jetables”.

Projet de loi qui est souvent confondu avec une suppression du plastique en général, sans se rendre compte qu’elle n'a aucune raison d'exister et équivaut à approuver l’élimination de l’acier, du verre ou de tout autre matériau noble qui nous a permis et nous permet encore d'être une civilisation évoluée, et donc de revenir à l'âge de pierre.

Outre les emballages alimentaires et les problèmes environnementaux et sanitaires plus graves, mentionnés ci-dessus, que nous aurions si nous n'utilisions pas de contenants en plastique, rappelez-vous simplement que les appareils ménagers, les ordinateurs, les appareils et accessoires médicaux, les voitures, trains, navires et avions sont entièrement ou en grande partie fabriqués avec des matériaux appartenant à la catégorie des plastiques.

Abolir le plastique, le remplaçant par de mauvaises choses, en plus de n'avoir aucun sens pour les raisons décrites ci-dessus, signifierait avoir des moyens de transport beaucoup plus lourds, 25 à 35% supérieur, avec une aggravation conséquente de la “pollution de l'air”, beaucoup plus cher, non durable et non fiable, comme l'exigent leur fonction et leur utilisation.

En ce qui nous concerne, cela nous motive et nous gratifie de savoir qu'avec CIRO, nous réduisons le grave problème de 700 millions de cartons pour pizza qui, chaque année, uniquement en Italie et sans compter le reste du monde, se retrouvent dans des décharges.

De plus, comme le montre le tableau ci-dessous, nous sommes extrêmement heureux de pouvoir contribuer à réduire considérablement l'empreinte carbone correspondante et le rejet de substances nocives et de déchets solides dans l’environnement. Carbon Footprint e rilascio di sostanze nocive e rifiuti solidi nell’ambiente.

 

Autres articles

Vous n'avez pas encore essayé CIRO® -The Original Pizza Box?

Qu'attendez vous ! Remplissez le questionnaire et demandez votre Kit d'essai !

Après avoir laissé vos coordonnées et appuyé sur le bouton, restez sur le site et attendez quelques secondes pour découvrir le contenu de votre Kit de Test - CIRO WOW BOX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Usa le tue credenziali ricevute durante l'iscrizione in home page. se non le ricordi clicca su "Hai perso la password?" segui le istruzioni e usa la tua email che utilizzi di solito.